· 

Passage à l’heure d’été : on dort plus ou on dort moins ?

Ce week-end, arrive le rituel du passage à l’heure d’été. Alors, on avance ou on recule d’une heure ? Et bien dimanche 25 mars à  2 heures du matin, il faudra ajouter 60 minutes à l’heure légale. Il sera alors 3 heures. On avance d’une heure et on dormira donc une heure de moins.

 

Comme chaque année, ce changement va permettre de gagner en ensoleillement le soir, ce qui va permettre aux français de profiter de belles soirées de printemps et d’été en terrasse. Si le changement d’heure a été instauré pour réaliser des économies d’énergie en ayant plus de lumière solaire, il s’avère en fait que les bénéfices sont assez faibles et qu’au contraire, cela contribuerait à mettre notre santé en danger en augmentant notamment les troubles du sommeil mais aussi les accidents.

Photo d'illustration Pixabay/domaine public

 

Que savez-vous de ce changement d’heure ? Prêt pour un petit quizz ?

 

1- Le changement d'heure pourrait être supprimé à l'avenir ?

* Vrai
*  Faux 

 

2- C’est toujours le dernier week-end de mars que l’on passe à l’heure d’été ?

*  Vrai

*  Faux 

 

3- Le passage à l’heure d’hiver a toujours eu lieu en octobre.

*  Vrai

*  Faux 

 

4- Savez-vous qui a eu l’idée du changement d’heure ?

 

5- Quand l’heure d’été a-t’elle été mise en place pour la première fois ?

 

6- Notre organisme supporte mieux le passage à l’heure d’été que celui à l’heure d’hiver.

*  Vrai

*  Faux 

 

7- Que faut-il faire pour éviter d’être trop fatigué par ce décalage horaire ?

*  Se coucher plus tôt

*  Se coucher plus tard

*  Se lever plus tard

*  Se lever plus tôt

 

8- Le changement d’heure affecte aussi les vaches.

*  Vrai

*  Faux 

 

9- Il n’y a pas de changement d’heure près de l’équateur.

*  Vrai

*  Faux 

 

10- Quelle est la région de France la plus en manque de sommeil ?

 

11- Une dette de sommeil entraîne un risque accidentel équivalent à celui de l’alcool.

*  Vrai

*  Faux 

 

12- Connaissez-vous le moyen mnémotechnique pour savoir si on avance ou si on recule la pendule d’une heure ?

 

 

Réponses

 

1- Vrai. L’Europe envisage de la supprimer. La prochaine étape sera de convaincre les états membres.

 

2- Faux. Le passage à l’heure d’été s’effectue le dernier DIMANCHE de mars et non le dernier week-end de mars.

 

3- Faux. Avant 1996, le passage à l’heure d’hiver avait lieu le dernier dimanche de septembre. Depuis, il a lieu en octobre.

 

4- Benjamin Franklin en 1784 avait proposé de décaler d’une heure l’horaire afin de profiter au maximum du soleil.

 

5- Le passage à l’heure d’été a été mis en place pour la première fois en juin 1916, pendant la première guerre mondiale, pour économiser du charbon et le réserver pour la guerre. Le changement d’heure sera ensuite arrêté en 1945 pour ne reprendre qu’en 1976 sous la présidence de Valery Giscard d’Estaing.

 

6- Faux. Notre organisme semble mieux s’adapter au passage à l’heure d’hiver car nous gagnons notamment une heure de sommeil. En revanche, une étude américaine a révélé une augmentation de 25% du risque d’infarctus le lundi suivant le changement d’heure en mars qu’on ne retrouve pas en octobre.

 

7- Il faut se lever plus tôt les 3 jours précédents le changement pour reprendre la semaine sans trop de fatigue. Dès le vendredi, il est recommandé de se lever 20 minutes plus tôt. Ainsi le lundi votre organisme se sera habitué.

 

8- Vrai. Les vaches vont être stressées et perturbées par le changement d’heure qui décale l’heure de la traite si on ne l’anticipe pas à l’avance. Cela aura un impact sur leur production de lait qui sera moins importante pendant quelques jours avant de revenir ensuite à la normale.

 

9- Vrai. Les pays situés près de l’équateur n’ont pas intérêt à changer d’heure car à cette latitude, la durée du jour et de la nuit est quasiment égale toute l’année. Il n’est pas utile de changer l’heure pour profiter de plus de luminosité.

 

10- Le Sud-Est de la France est la région avec la plus grande dette de sommeil (3,9 milliards d’heures). L’heure d’été permettant un ensoleillement plus long contribue certainement à l’endormissement plus tardif. Par ailleurs, chaque Français cumule un déficit de près de 2 semaines de sommeil par an (316 heures).

 

11- Vrai. 17 heures continues d’éveil équivalent au risque d’une alcoolémie de 0,5g/l et 24 heures équivalent au risque d’une alcoolémie de 1g/l.

 

12- Voici le moyen mnémotechnique :

AVant AVril = AVance d’une heure – octobRE = REcul d’une heure. Pas mal non ?

Écrire commentaire

Commentaires: 0